IDeT
Institut de Développement du Thérapeute — Post-Formations

PROJET DE RECHERCHE A L’IDET

PREAMBULE

L’IDeT propose aux gestalt-thérapeutes volontaires de participer à un projet de recherche. Notre objectif est double :

  • participer à établir l’efficacité de la Gestalt-thérapie au plan scientifique et social, selon une méthode qui soit compatible avec nos valeurs humanistes
  • développer chez les participants une conscience réflexive accrue sur leur propre pratique et être à même de mesurer l’intérêt pratique de la recherche en psychothérapie.

Par ailleurs ce projet s’effectue en réseau avec plusieurs autres groupes de recherche gestaltistes à l’international et les résultats de notre étude pourront éventuellement être agrégés aux leurs et participer ainsi à la validation scientifique collective de notre modalité.

LA MÉTHODOLOGIE DU PROJET

ETUDES DE CAS PAR SÉRIES TEMPORELLES - Single Case Time Series - SCTS

Sans entrer dans les détails précis de la méthodologie des SCTS que nous publierons ultérieurement sur notre site, disons tout de suite qu’il s’agit d’une étude "naturaliste", c’est à dire qu’elle se déroule en pratique clinique privée, qu’il n’y a pas de sélection a priori des clients, et que les thérapeutes participants sont tous des gestaltistes volontaires.

Bien entendu toute méthodologie qui se surajoute au cours "normal" d’une psychothérapie vient poser un certain nombre de problèmes d’ordre éthique.
Citons les principaux :

  • information précise du client et obtention formelle de son consentement
  • délai d’attente de 15j au démarrage avant d’entrer dans la thérapie proprement dite
  • feedback régulier par le client au thérapeute sur son état entre les séances et enregistrement des séances, ce qui a nécessairement un impact sur la relation thérapeutique
  • renseignement par le client de divers auto-questionnaires en tout début et en fin de thérapie

Ces problèmes seront abordés en détail dans le groupe de recherche. Disons immédiatement que d’autres équipes de gestaltistes travaillant au Chili, en Russie aux Etats-Unis et ailleurs selon ce protocole ont déjà abordé ces problèmes et montré qu’ils pouvaient être résolus de façon satisfaisante.

LES PRINCIPAUX AVANTAGES DE CETTE MÉTHODE

  • Un écart acceptable avec nos principes cliniques et éthiques
  • Des problèmes d’implémentation dans la pratique clinique réelle qui sont surmontables
  • La possibilité de construire une question de recherche qui nous est propre
  • Un mixte de qualitatif et de quantitatif
  • Une collaboration accrue entre client et thérapeute et un impact positif sur la relation thérapeutique
  • Une méthodologie reconnue valide et aussi puissante que les essais cliniques randomisés (ECR) par la communauté scientifique internationale (APA association américaine de psychologie)

COMMENT NOUS ALLONS FAIRE

Nous proposons de constituer un groupe de recherche avec des thérapeutes gestaltistes volontaires, qu’ils soient expérimentés ou non.

Ce groupe fera l’objet d’un certain nombre de réunions préalable où la méthodologie sera exposée en détail et où les soucis des participants pourront être abordés en profondeur

La question de recherche portée par l’IDeT vise à relier le vécu du thérapeute et les processus de changement. Nous travaillerons cette question ainsi que la mise au points des outils correspondants en mobilisant les membres de notre conseil scientifique.

Nous demanderons de surcroît aux thérapeutes volontaires de participer à l’un au moins de nos ateliers d’entraînement à la pratique, si possible avant le début d’une prise en charge d’un client entrant dans l’étude.

RÉFÉRENCES

Herrera Salinas, P., Mstibovskyi, I., Roubal, J., & Brownell, P. (2018). Proposition de méthodologie pour la recherche en Gestalt-thérapie : l’usage des études de cas dans l’analyse du processus de changement et son efficacité. Gestalt, Numéro spécial, 55-74.

Présentation SCTS par Kazdin
A Guide to SCTS Analysis

2017-2019 IDeT
ActualitésContact Liens & CGVPlan du siteMentions légales RSS 2.0